HALO MAUD « DU POUVOIR » Premier EP et festival 36H Saint Eustache!

Posted on Fév 6, 2017 in NEWS, promo tous medias
HALO MAUD « DU POUVOIR » Premier EP et festival 36H Saint Eustache!

En concert au Festival 36h Saint Eustache le 20 juin!

Une belle carte de visite pop sous influence Jane Birkin où ses vocalises aériennes et une production léchée font merveille Rock & Folk

Entre onirisme et apesanteur Magic

Premier clip: « Du Pouvoir »

Auteure, compositrice et multi-instrumentiste, Halo Maud a été révélée en 2015 par La Souterraine, collectif dénicheur et compileur de talents francophones.

Sa pop haut-perchée – “une invitation au rêve” selon Libération – qu’elle conçoit comme une sorte de laboratoire dédié à l’exploration de la temporalité, a aussi attiré l’attention des Inrockuptibles, la qualifiant de ”jeune fée des claviers”, ou du journal
Le Monde, touché par ses “épatantes mélopées pop”. Ce qui l’a amenée à jouer, avec son groupe, jusqu’au festival La Route Du Rock en août 2016.

Si la forêt et les rochers au milieu desquels elle a grandi ont laissé des traces dans son imaginaire, c’est d’abord son obsession pour le temps qui passe, « jamais à la bonne vitesse », et son goût prononcé pour les mélodies en apesanteur, qui guident son écriture.

Halo Maud assume le fait d’être en constante recherche, d’un son, de sa voix, et du sens d’à peu près tout. C’est sans doute pour ça qu’elle ne choisit pas entre français et anglais, entre format chanson et transe épique, entre voix réverbérée et respirations très proches. Elle assemble et redécoupe guitares ondulantes, percussions et voix d’enfants, matière par dessus laquelle sa voix se permet des envolées vertigineuses.

Dans ses textes, il est aussi souvent question d’une quête, et d’une certaine idée de la solitude; qu’il s’agisse de confiance en soi, de rites de passage, ou d’amours révolues, on est toujours quelque part entre l’attente et la fuite. Une fâcheuse tendance à tout vouloir donc, à toujours tenter d’être à la fois juste et vague, de concilier harmonies alambiquées et spontanéité.

La question de la temporalité, on la retrouve aussi dans ses clips, sous forme de répétitions ou de rembobinage, et le fait de publier, pour commencer, une chanson qui s’appelle « A La Fin » prend, finalement, tout son sens.

Son premier EP sortira le 24 mars; trois titres qui sont le fruit d’expérimentations en solo et de collaborations avec Maxime Le Guil (Camille, Radiohead, Soko) et plus récemment Robin Leduc (The Rodeo, Marie-Flore, Alexis HK).
Il sera disponible en format vinyle et en numérique sur toutes les plateformes de téléchargement et streaming.
COLLABORATIONS:
en tant que musicienne: Melody’s Echo Chamber, Moodoïd, Marietta, Lescop.
en tant que parolière: Christophe (Les Vestiges du Chaos, avril 2016), Pi Ja Ma (Radio Girl EP, juin 2016).

INFLUENCES / INSPIRATIONS: Serge Gainsbourg, Blonde Redhead, PJ Harvey, Grizzly Bear, Pina Bausch, Dirty Projectors, Fred Frith, Pablo Neruda, Françoiz Breut, Maya Deren, des films de Cassavettes et de Wim Wenders, la documentation de musées.

CITATIONS PREFEREES: « work without effort » (Jim Harrison), « écrire c’est tenter de savoir ce qu’on écrirait si on écrivait » (Marguerite Duras), « je vais jusqu’où je suis, je n’y suis pas encore » (Claude Cahun).

Halo Maud Soundcloud
Facebook
Twitter